FCAL Revue de presse francophone: sur la littérature des femmes, quelques enjeux sociaux et le retour de l’ange du foyer

Dans le cadre de cette troisième livraison de la revue de presse francophone de FCAL, des réflexions littéraires avec Anaïs Barbeau-Lavalette, Sylvie Laliberté, Martine Delvaux, Jocelyne Saucier et des auteures de la région méditerranéenne réunies dans le collectif “Les Nouvelles Antigones”, des entretiens, quelques billets sur la campagne électorale fédérale et sur des enjeux de société.

LITTÉRATURE
L’identité culturelle québécoise se serait-elle construite sur le sacrifice de certains de ses enfants et des aspirations des femmes artistes? C’est cette question que soulèvent les auteures du blogue Le bal des absentes dans leur lecture du récent roman La femme qui fuit d’Anaïs Barbeau-Lavalette.  

L’écriture, le lien filial et l’amour sont au coeur de cette conversation entre Anaïs Barbeau-Lavalette, Sylvie Laliberté, qui vient de faire paraître un récit Je ne tiens qu’à un fil mais c’est un très bon fil, et la journaliste de Le Devoir Josée Blanchette dans l’article “Deux filles qui tirent sur un fil”

Dans une entrevue accordée à Valérie Lessard du journal Le Droit et intitulée “Vivre entre les points”, Martine Delvaux évoque sa démarche d’auteure, marquée par l’absence du père, qui l’a longuement conduite à la rédaction de son dernier roman, Blanc dehors (Héliotrope).

 La Fabrique culturelle présente un entretien audiovisuel avec Jocelyne Saucier, dans lequel l’auteure discute de sa démarche écriture, de l’enracinement et de l’effet du grand succès qu’a connu son roman Il pleuvait des oiseaux.

TV5Monde présente un portrait de quatre « femmes en résistante » dont les textes sont publiés dans le cadre du nouveau projet Les Nouvelles Antigones. Ce projet réunit des textes d’écrivaines, de poètes et de blogueuses issues des régions méditerranéennes qui ont choisi l’écriture et l’internet pour exprimer leur révolte.

LITTÉRATURE JEUNESSE
Dans son récent album Tu peux, téléchargeable gratuitement en français et en anglais sur le site de l’auteure, Élise Gravel s’est donné pour mission de déconstruire les stéréotypes sexuels associés aux rôles et aux attentes de la société à l’égard des filles et des garçons.
Compte rendu disponible sur le site d’Ici Radio Canada: Élise Gravel déboulonne les stéréotypes sexuels dans son nouveau livre.

Sandrine, auteure du blog À dire d’elles, propose trois romans pour adolescentes qui mettent en scèce des personnages féminins dont les préoccupations et les ambitions déboulonnent les stéréotypes trop souvent associés aux héroïnes d’œuvres destinées aux jeunes filles.

ENTRETIENS
Dans l’entretien «Femmes, sorcières et contrôle de la reproduction dans le capitalisme»,  Silvia Federici est interviewée par Claire Feasson à l’occasion de la traduction française de l’essai Caliban et la sorcière dans une co-édition d’Entremonde et de Senonevero. Federici y réfléchit aux enjeux actuels du capitalisme et des hiérarchies sexuelles  et à la revitalisation de la chasse aux sorcières dans  les pays où l’expropriation des terres  affecte  en grande majorité les femmes vieillissantes.

Marilyse Hamelin et Marie-Ève Maillé, les créatrices du projet «Décider entre hommes»  accordent une entrevue au Journal de Montréal dans laquelle elles dénoncent, entre autres, le manque de femmes dans des postes influents, dans les sphères décisionnelles et dans les secteurs politiques stratégiques  (énergie, environnement, économie, par exemple).

À l’occasion de la parution de son dernier essai Femmes et pouvoir: les changements nécessaires, véritable plaidoyer pour la parité, Pascale Navarro accorde des entrevues à plusieurs médias. Au micro de Marie-Louise Arsenault, animatrice de l’émission Plus on est de fous, plus on lit diffusée à l’antenne de Radio-Canada Première, Navarro discute des changements, aussi bien concrets que de mentalités, nécessaires pour parvenir à une grande participation des femmes aux pouvoirs décisionnels.
Elle répond ici aux questions de Marie-Eve Shaffer, journaliste au Journal Métro.
On peut lire ici le compte rendu signé par Judith Lussier.
Le 29 septembre, Catherine Perrin, animatrice de l’émission radiophonique Médium large, reçoit Pascale Navarro et Jean Charest afin de discuter de la place des femmes en politique et, plus particulièrement, dans les dans les cabinets ministériels.

5♀/5♂ Le magazine de l’égalité femmes/hommes propose une série de six entretiens avec Geneviève Sellier, professeure en études cinématographiques à l’Université Michel de Montaigne-Bordeaux 3 et spécialiste de la question du genre dans l’industrie du cinéma. Dans ces entretiens, elle parle de la place des femmes à l’université et dans l’industrie du cinéma et de la télévision en France ainsi que des difficultés qu’elle a eues à surmonter au cours de sa carrière. Le premier et le deuxième entretiens sont disponibles. 

MÉDIAS
Louise Pluyaud, journaliste au portail Terriennes de TV5Monde, revient sur la question de l’inégalité hommes-femmes dans l’industrie cinématographique et explique les mesures prises par le Festival des films de Sarajevo et par la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD) afin de combattre cette inégalité et atteindre la parité dans l’industrie du cinéma et le secteur culturel en général:

 

CAMPAGNE ÉLECTORALE
Rima Elkouri présente dans La Presse une réflexion nécessaire sur le débat entourant le niqab en précisant : “Je m’étonne de voir l’écart vertigineux entre l’attention que l’on accorde à la question du niqab et le silence qui entoure d’autres questions beaucoup plus importantes pour qui a à cœur le droit des femmes au pays (violence conjugale, agressions sexuelles, femmes autochtones disparues, sous-représentation dans les cercles du pouvoir…).”

Dans un billet intitulé “La moitié du ciel” publié dans les pages de Le Devoir, Francine Pelletier compare les enjeux féminins/fémnistes de la campagne électorale canadienne en cours avec ceux de la campagne de 1984. Plus de trente années se sont en effet écoulées depuis le dernier débat électoral fédéral consacré plus spécifiquement aux questions touchant les femmes. Pelletier fait le constat, important, de la recrudescence de la violence contre les femmes qu’elle attribue aux réactions de la société envers l’émancipation des femmes.

ENJEUX DE SOCIÉTÉ
Dans un article paru dans Le Courrier du Sud, Annick Oligny explique les facteurs qui conduisent les adolescentes dans le cercle de la prostitution juvénile de la région de Montérégie et les difficultés qu’elles rencontrent lorsqu’elles tentent de sortir de ce cycle infernal.

Virginia Woolf nous invitait à la tuer, cette fée du logis qui semble revenir en force via Instagram, Pinterest et la pléthore de livres et d’émissions consacrés à la cuisine, où est mise en vedette la femme au foyer parfait, la super woman qui manie l’équilibre carrière-maison proprette. Anabelle Nicoud aborde cette question notamment à la lumière des analyses de Mona Chollet (auteure de Chez soi, paru au printemps, dont on peut lire ici un extrait), tout en convoquant les commentaires de quelques-unes des figures associées à ce que Chollet nomme “l’hypnose du bonheur familial”.

Dans “Mères en détresse”, Pierre-Étienne Caza présente les recherches menées par Catherine Des Rivières-Pigeon, professeure au Département de sociologie de l’UQÀM à propos des mères d’enfants diagnostiqués avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA). Les recommandations de son étude, qui jettent la lumière sur les moyens d’améliorer l’aide auprès de ces mères, seront bientôt émises et élaborées de concert avec l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ).

Dans la Revue multidisciplinaire sur l’emploi, le syndicalisme et le travail (REMEST), Marie-André Pelland, professeure de sociologie et Lise Savoie, professeure et directrice adjointe de l’École de travail social, toutes deux à l’Université de Moncton, étudient les actions stratégiques menées par la Coalition pour l’équité salariale du Nouveau – Brunswick et par le gouvernement de cette province pour agir sur la question de l’équité salariale.

Martine Delvaux, dans les pages de La Gazette des femmes, écrit un texte sur la grève sociale. Elle trace un fil rouge intergénérationnel entre sa mère, elle et sa fille pour se demander ce qui incite les femmes à vouloir faire la grève: “À travers les temps, des grèves de femmes de chambre, d’infirmières, de sages-femmes, d’enseignantes, mais aussi des grèves de femmes en tant que femmes, dans leur rapport sexuel ou sexualisé aux hommes.”

FEMMES EN MILIEU UNIVERSITAIRE
Témoignage d’une étudiante en médecine à la Faculté de Lyon qui évoque le « chaînon sexiste ». Du bizutage à l’hôpital en passant par les salles de classe, les jeunes femmes doivent incessamment composer avec des blagues sexistes, des commentaires à caractère sexuel, une pression pour se soumettre à des relations sexuelles non consentantes et une incitation au viol qui règne parmi leurs collègues et leurs supérieurs masculins.

FÉMINISME
Ballast propose une traduction inédite du texte d’Hester Eisenstein, « Quand les élites mondiales récupèrent le féminisme ». Dans cet article, l’auteure analyse les stratégies des multinationales — et des politiques gouvernementales qui les cautionnent — qui déguisent l’oppression des femmes sous le couvert de l’agentivité et des démarches féministes.

PRIX ET DISTINCTION
L’architecte Zaha Hadid devient la première femme à recevoir la médaille d’or royale pour l’architecture, prix décerné par le Royal Institute of British Architects (RIBA).

 

Vous avez des commentaires, des suggestions? N’hésitez pas à contacter notre équipe à l’adresse suivante : liens@cwila.com
– Adeline Caute, Julie Côté, Evelyne Ledoux-Beaugrand et Eftihia Mihelakis

 

Spread the word:
This entry was posted in Blog, En français. Bookmark the permalink.